Sélectionner une page

 

De nombreux parents sont effarés par la réalité de leur rôle. La rencontre avec ce nouvelle être est une aventure en soi. En famille, le lien est si fort que la différenciation, essentielle à la construction d’un enfant, peut s’oublier.

 

Loin de toute perfection attendue, un enfant a besoin de temps privilégié. Ici, la sophrologie ludique peut vous soutenir en aidant l’enfant dans le relâchement des tensions, tout en bonifiant votre relation.

 

Pour votre enfant

 

Pour bien grandir un enfant a besoin de vivre un maximum d’expériences agréables, dans une ambiance permettant de ressentir le plaisir d’être soi. La sophrologie ludique a les mêmes visées que la sophrologie classique, mais les enfants utiliseront plutôt le jeu et la stimulation corporelle, que l’inactivité méditative pour relâcher leurs tensions. 

Vive le rire pour décharger les émotions accumulées et libérer les hormones du bien-être ! Un enfant heureux est avant tout sécurisé par une relation harmonieuse, où chacun trouve sa place. Là aussi, la sophrologie ludique est un appui.

 

Pour la relation avec votre enfant

 

Le besoin de base d’un tout-petit, c’est le lien. Le contact et le sentiment d’être aimé vont le construire en tant que sujet. Dans les jeux sophrologiques, les corps s’ajustent. Vous pouvez d’ailleurs vous laisser surprendre par les capacités ou une façon de faire de votre enfant. Pour cela, à vous de lâcher prise. 

Une fois les règles du jeu posées, laissez-le évoluer à sa façon !

Cette attention portée, remplit son réservoir affectif et le rendra bien plus coopératif lors des impondérables d’une journée. En prenant du temps pour votre enfant, vous en prenez pour vous-même. C’est un temps qualitatif que vous vous offrez. Retrouvez votre part d’enfant et vous aussi, riez pour relâcher vos tensions !

Enfin, rappelez vous que vous n’avez pas à être irréprochable pour bien accompagner vos enfants. Ils vous aiment tels que vous êtes. Ce grand amour a simplement besoin d’espace temps pour s’épanouir ! 

Passez à l’action !

 

Il est temps de vous mettre en action. Voici deux pratiques que vous pouvez réaliser avec votre enfant. Si vous avez plusieurs enfants, pensez à prendre un temps spécifique avec chacun d’entre eux, quitte à reproduire l’exercice plusieurs fois.

 

1. « J’aime »

 

Pour cette pratique de sophrologie ludique, munissez-vous d’une balle et veillez à vous placer dans un lieu où vous ne serez pas dérangés.

Envoyez-vous la balle à tour de rôle en disant « j’aime… le chocolat par exemple ». L’enfant la renvoie en disant j’aime… dessiner. Vous pouvez rester dans la réalité ou partir dans l’imaginaire « j’aime gratter les nuages ». Tout est possible à ce stade du jeu ! Chacun s’exprime librement sur ce qu’il aime.

La balle s’envoie de manière à ce que chacun puisse courir, ou si l’espace est limité, se mettre légèrement en mouvement. 

Vous pouvez ensuite selon l’âge de votre enfant, modifier les règles. Exemple : On ne redit pas 2 fois la même chose (on ne cite plus le chocolat) et on ne reprends pas la même catégorie de suite (pas d’alimentaire juste après « le chocolat »). Vous pouvez être force de proposition et/ou laisser également votre enfant insuffler de nouvelles règles.

Définissez ensemble la durée du jeu et quand il est temps de l’achever. 

Prenez un moment ensemble à l’issue de l’exercice, assis tranquillement ou encore allongés, pour échanger sur vos ressentis respectifs, sur la manière dont vous vous sentez ici et maintenant.

 

2. « Se guider »

 

Dans cette deuxième pratique de sophrologie ludique, placez-vous dans un espace à l’abri des regards où vous ne serez pas dérangés. Munissez-vous d’un foulard afin de vous bander les yeux à tour de rôle. 

Celui qui a les yeux bandés se laisse guider par l’autre, sans prononcer un mot. Inventez vos codes corporels pour avancer, reculer, tourner ou s’arrêter. La seule règle à respecter : être bienveillant ! 

Laissez-vous aller dans la confiance mutuelle, ajustez le rythme, soyez à l’écoute l’un de l’autre. 

A la fin de l’exercice, échangez sur vos ressentis, vos étonnements, vos préférences, toujours avec bienveillance et sans jugement. 

 

Pratiquer la sophrologie ludique avec son enfant peut-être un réel moment de complicité et de détente, riche en émotions et en bonne humeur. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un sophrologue professionnel, pour profitez au mieux de cette expérience ! 

En savoir + sur l’autrice Chloé Elkaïm

Créez votre compte et accédez au programme gratuit de Be Yourself : l’application de sophrologie !

Besoin d’intégrer une routine bien-être dans votre quotidien ? Découvrez tous nos abonnements.

Voir d’autres articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *